Saison 2022

Programmation 2022

fournie sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire et des décisions gouvernementales.

Artistes 2022

PRINTEMPS

du 1 avril au 22 mai

Aquarelliste

Dès l’enfance, Dominique Boni est attiré par l’art. Il s’essaie à de nombreux médiums avant de découvrir l’aquarelle et la technique du mouillé sur mouillé. Ce n’est qu’après un travail préalable long et minutieux faisant intervenir la photographie et le dessin que l’artiste s’autorise enfin à mettre son travail en couleurs. Accordant toute son attention au traitement de la lumière et des contrastes, il mêle suggestion et réalité dans une recherche perpétuelle d’harmonie.

Aquarelliste

Dès l’enfance, Véronique Despine-Faure est attirée par le dessin. Elle découvre un peu par hasard la technique de l’aquarelle et tombe en amour de ce médium. Après un temps d’apprentissage autodidacte, elle suit des cours d’abord aux Beaux-Arts de Grenoble, puis auprès d’Annie Chemin. C’est grâce à cette dernière que Véronique élabore son propre vocabulaire qui mêle émotion, beauté et nature, faisant de ses œuvres une célébration du vivant.

Sculpture métal et émail

Fasciné par la beauté naissant de la fusion du métal et du verre cristallin, Bernard Gonnet met l’émotion et le jeu de la découverte au cœur de son travail. Ses œuvres aux formes variées, des vases aux plaques murales en passant par les sculptures, composent des histoires singulières contant l’union du cuivre et de l’émail.

Aquarelliste

Autodidacte, Bernard Large affectionne les effets subtils de l’aquarelle dite dans l’humidité. Ce médium lui permet de rendre les nuances et les variations parfois inattendues des paysages réels ou imaginaires qui sont ses sujets de prédilection.

Encres

L’œuvre n’est achevée que quand le spectateur la regarde. « C’est le regardeur qui fait le tableau » disait Marcel Duchamp, et le travail de Claudia Loudun Bengler s’inscrit dans ce rapport entre œuvre et regard. Le papier, l’encre et l’eau se métamorphosent en espaces imaginaires, autant ouverts sur l’immensité d’un désert, d’un océan, d’une montagne, que resserrés sur un objet, un végétal, un corps. C’est l’encre qui décide de déferler, le pinceau de l’artiste ne fait que la guider, dans un équilibre toujours précaire. Ce que le peintre inscrit sur sa feuille blanche n’est que l’expression de son être intérieur, et le spectateur à son tour transformera l’œuvre en un rêve qui lui devient propre, qui lui appartient.

Peinture sur tissu Kakemono

 » Pour moi, exposer dans un lieu, c’est habiter le lieu pendant un temps donné avec les fruits des histoires que je me raconte en créant dans la solitude de mon atelier… »

Après s’être exprimée à travers différents matériaux, dont la céramique, depuis 25 ans, Vio a choisi le textile comme support. Dans une démarche poétique, elle s’exprime en gestes et en couleurs sur des tissus aux formats variés et de provenances diverses.

ESTIVALES 1

du 25 mai au 17 juillet

Peinture

Ayant bénéficié d’une solide formation auprès de Ted Seth Jacobs (hyperréaliste américain) et de Claude Yvel (peintre français), Andrée Bars offre une peinture réaliste nuancée par quelques éléments nés de son imagination. L’artiste recherche une sorte de connivence entre son inconscient et le monde des humains, une forme d’universalité qui s’exprimerait à travers la beauté et la poésie.
Andrée Bars a exposé à de nombreuses reprises en France et à l’étranger. Son travail a été récompensé par de nombreux prix.

Pastel

Ancien étudiant des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence, Claude Carvin s’inspire des paysages de l’Ardèche. Il explore différents médiums, allant de l’huile à l’acrylique en passant par le pastel.
Travaillant sur le motif, il donne à voir une œuvre colorée, intuitive et directe. Sa rencontre avec les Pastellistes de France lui ouvre les portes des salons nationaux et internationaux.

Peinture

L’architecture et la peinture sont les deux sources d’inspiration et d’expression complémentaires de Catherine Cesari Vaneph. La maîtrise de ces deux disciplines transparaît dans son travail, mêlant la lumière, les couleurs, les matières et les formes. Travaillant principalement sur des grands formats, sans esquisse préalable, l’artiste se lance dans la création telle une funambule sur son fil, et donne enfin à voir ce qu’elle a lentement construit dans son esprit.

Peinture

Né en 1951, Christian Florio vivra dès sa petite enfance dans le Beaujolais. A 17 ans, il s’inscrit à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon. Il s’affranchira de tout pouvoir officiel de l’art pour n’obéir qu’à la seule loi  de l’amour de la peinture, rendant hommage à la Terre et au Temps.
Travail, recherche et création deviennent alors sa route. Son œuvre révèle des formes empruntées à l’univers, des résonances, une énergie, un envoûtement qui semblent tout droit sortis d’une symphonie de Wagner. Ses créations sont montagnes, paysages, eaux dormantes ou torrents impétueux. Le frémissement des couleurs est souffle de vie, l’apport des matières organiques étant son enracinement terrestre.

Paysages abstraits

L’œuvre de Martine Bonnamy est pleine de ses voyages, des images et des émotions qui lui restent en mémoire. Elle travaille sur différents supports, tels que la toile, le papier ou le carton, avec des outils parfois fabriqués de ses mains. Les formes qu’elle donne à voir sont le fruit d’un processus de construction d’abord, puis de destruction et de simplification. Un jeu entre apparition et disparition, entre le vide, le mouvement et la lumière, les couleurs. Elle se fraie un chemin dans la création vue comme un espace de jeu et de liberté.

Sculpture, bois et raku

Arrivée sur le chemin de la création il y a une dizaine d’années, après avoir intégré en 1999 une école de sculpture sur bois dans le Vaucluse  et quelques années après s’être “fait la main” en ornementation dans une menuiserie drômoise, Clarisse Roche a vite compris que son épanouissement dépendrait de cette liberté créative. Au fil du temps, son travail est devenu plus contemporain , évoquant le minéral et le végétal , mais aussi les animaux stylisés ou plus figuratifs . L’artiste rend compte de leur diversité, aussi bien dans leurs formes que dans leurs attitudes.  Son travail associe le bois et le raku, ces deux matières se faisant écho dans une source d’inspiration sans limite !

ESTIVALES 2

du 20 Juillet au 11 Septembre

Peinture

Simone Binanzer explore divers courants et techniques artistiques. Elle puise son inspiration dans les beautés sans cesse renouvelées des paysages naturels qui l’entourent.

Peinture à l’huile

Florence Dias Looten s’inspire des paysages de l’Italie et de l’Asie du Sud-Est. Sa peinture donne à voir la vie quotidienne, les animaux, les paysages urbains et des portraits. En quelques coups de pinceau l’artiste fait vibrer ses émotions dans la lumière et les couleurs.

Sculpture sur bois

La sculpture abstraite est le fil conducteur du travail de Simon Dupuis, autour de l’homme et de l’environnement. Il
cherche à susciter l’émotion comme la réflexion, l’introspection comme le partage.L’Art Nouveau et le dadaïsme se retrouvent dans la ligne graphique qu’il développe.

Sculpture, ébénisterie

Yves Gauthey trouve son inspiration dans la nature et la matière pour créer des œuvres mettant le bois de plaquage à l’honneur. Son œuvre invite à une découverte imaginative au-delà de la matière, vers ce que l’artiste nomme « l’Outrebois ».

Peinture

Les peintures à l’huile d’Odile Masselon sont de facture cubiste mais toujours figurative. Ses compositions se décomposent en formes géométriques animées par un
jeu de couleurs et de transparences révélant la fantaisie du monde.

Peinture à l’huile

Nadine Pillon s’attache à réinventer la nature morte avec une énergie et une poétique séduisantes. Ses toiles,d’une
contemporanéité proche de l’abstraction invitent le regardeur à un moment unique de méditation

Sculpture, bois et raku

Arrivée sur le chemin de la création il y a une dizaine d’années, après avoir intégré en 1999 une école de sculpture sur bois dans le Vaucluse  et quelques années après s’être “fait la main” en ornementation dans une menuiserie drômoise, Clarisse Roche a vite compris que son épanouissement dépendrait de cette liberté créative. Au fil du temps, son travail est devenu plus contemporain , évoquant le minéral et le végétal , mais aussi les animaux stylisés ou plus figuratifs . L’artiste rend compte de leur diversité, aussi bien dans leurs formes que dans leurs attitudes.  Son travail associe le bois et le raku, ces deux matières se faisant écho dans une source d’inspiration sans limite !

Automne

du 14 Septembre au 30 Octobre

Sculpture minérale

Le travail de Gilbert Frizon s’affranchit de la pesanteur et de l’inertie associées à la pierre pour lui insuffler énergie et dynamisme, sensibilité et intuition. Sculpter est un acte fondamental qui exprime son rapport holistique au monde, l’artiste fait de la pierre un passage.

Sculpture

Jeune artiste hongrois atypique passionné par le travail de la matière.Zolt Karacsonyi est spécialiste de marqueterie.
Il exprime également sa philosophie de la vie à travers des sculptures sur calcaire,pierre d’Hauteville,marbre blanc et
marbre noir.
Cet artiste sculpte uniquement sur demande car il déteste stocker ses œuvres en les laissant hors de la vie.
Sa devise : PASSÉ, PRÉSENT, FUTUR.

Peinture

De son Cameroun natal, Alissa Petit garde l’amour des couleurs. Ses œuvres proposent un parcours entre ombre et lumière, résultat de son cheminement dans les paysages urbains puis à l’atelier où ses choix restent guidés par ses émotions et les aléas produits par les mélanges.

Potiers, Sculpteurs et Céramistes

Les œuvres de Renée et Guillaume Pillard incarnent les liens qui unissent le vide et le plein, la matière, l’espace et le temps, le mouvement et l’instant. Leur travail allie tradition et contemporanéité,leurs œuvres jouent sur la sensualité et la lumière.

Peinture

La peinture de Jean-Louis Ploix se nourrit de rêves, d’intuitions, d’un monde où la réalité est insaisissable. Elle se fait écho de la vie, de ses expériences, de son regard. L’artiste cherche à décrire les noces entre l’homme et le monde, le micro-
cosme face au macrocosme.