BRUYERE Jean Yves

Jean Yves BRUYERE

Son père étant marchand de couleurs, Jean Yves BRUYERE griffonne donc naturellement et croque sous l’influence de peintre populiste Maurice MONTET.
Plus tard il fréquentera l’académie Marc de Michelis à Charbonnières ainsi que l’atelier Jean PUY et la TURNE à ROANNE.

Il pratique d’après nature des paysages au pastel, ses gouaches ou ses huiles transfigurent : scènes de vie, terrasses de bistrots, musiciens.
Le trait est sûr et rythmé, les éclats colorés posés avec autorité sont tempérés par des notes sourdes, l’équilibre réalisé dégage une harmonie sereine.

« Quand réfléchi et spontané se conjuguent, c’est l’instant bonheur de la création, vient ensuite celui du partage ».

En 2013, il a été 1er prix du Salon de Printemps à Lyon (Société Lyonnaise des Beaux-Arts)