CHAUDAT Philippe

Philippe CHAUDAT

Fort de ses études scientifiques d’ingénieur des Travaux Publics, il acquiert une connaissance des techniques modernes de construction.
Il trouve dans la pratique de l’Aquarelle le fondement de sa démarche artistique, mais également de son engagement humain et social.

De l’alchimie entre le support papier et le pinceau chargé d’eau et de pigments, naît un peinture subtile. Les couleurs et les contrastes jouent avec les ombres et les vides apprivoisés.
Le travail des lumières met en valeur les demi-teintes ou la force du geste.

Le savoir faire de Philippe Chaudat lui permet d’exprimer son message avec authenticité.
Chaque œuvre résulte d’une longue réflexion, d’une vrai gestation.
Elle sera exécutée avec rapidité et sûreté laissant libre cour à une sensibilité contenue et maîtrisée.
Le rendu témoigne d’un œil qui a enregistré avec lucidité et altruisme la réalité de la vie.
Sa démarche picturale est profondément inscrite dans sa vie.

Trois thèmes lui son chers :
– Le paysage, beauté froide des paysages franc-comtois, dans lesquels l’artiste a vécu jusqu’à l’âge adulte, puis la découverte de la lumière du sud lui a permis de vivifier ses couleurs.
– Les valeurs humaines : la profondeur d’un sentiment transpire dans chaque portait réalisé.
– Les scènes de genre : l’engagement de l’artiste dans la société, les passants dans la rue, ou simplement la vie qui l’entoure, leur donne un discours moderne sur le métissage géographique, politique et culturel.

Expositions personnelles :
Saint-Claude, Besançon, Bron, Vénissieux, Dardilly, Lyon.

Plusieurs salons et expositions de groupes.

Reconnaissances :
Grand prix humanitaire de France
Prix de l’Académie Granet
Médaille de Bronze du salon de Bourg en Bresse et du salon international du Rouergue et Quercy

Illustrations :
« Comme un arbre en plein vent » biographie de Louis PERGAUD par Bernard PICCOLI

« C’est à un singulier voyage que nous convie cet artiste originaire de la Franche Comté. Il nous révèle une géographie mentale qui fait cohabiter avec harmonie Besançon et Venise, une gitane et un pêcheur breton, un quai de Saône avec le vieux canal.
L’art de Philippe Chaudat consiste à mêler l’eau, très pure, à des terres colorées, et par là il s’agit bien d’une re-création. En un instant, tout est joué, l’aquarelle n’admet ni l’erreur ni la retouche. »
Jérôme GAY