CHOL Jacqueline

Jacqueline CHOL

« Qu’elles soient vêtures, voilées ou dénudées, les femmes que Jacqueline CHOL met en scène dans sa peinture nous parlent de l’intimité préservée dans le théâtre de la vie.

En groupe ou seules, face à elle-mêmes ou face à nous, spectateurs, elles jouent la vie dans ses instants précieux. Dans leurs attitudes de réserve et d’abandon, ces femmes nous disent la fragilité de la vie en même temps que sa beauté.

Jacqueline CHOL vient de l’univers de la mode dont une des raisons d’être est sans doute de mettre le corps en valeur tout en le protégeant des regards. Mais alors, qu’est-ce qui est montré ? Un vêtement, création qui révèle le talent de celui qui l’a confectionné ou les goûts, le statut social, la richesse de celui qui le porte ?

Un corps, objet mis en scène dans la relation à l’autre, dans la vie sociale ? »