LAIGNEAU Max

Max LAIGNEAU

Né à CAEN EN 1937, il fera sa première exposition personnelle dans sa ville natale en 1963. L’année suivante il partira pour la région Rhône-Alpes ou il sera directeur d’une M.J.C d’abord à LYON, puis à GENEVE, et à GRENOBLE en 1972.

Le Maire de Meylan le recrute en 1976 comme directeur du Centre Culturel « l’HEXAGONE » mais il démissionnera de ce poste en 1979 pour ouvrir à MEYLAN un atelier « FORMES ET COULEURS » où il enseignera les Arts Plastiques pendant 24 ans.
Parallèlement il participera à de nombreuses expositions en France et à l’étranger.

Il décidera d’arrêter ses cours pour ne plus vivre que de son art, et en 2005, il ouvrira à MEYLAN son propre atelier et sa carrière sera entièrement tournée vers la création.
Peintre plasticien, il se classe parmi les coloristes qui étonnent. Il utilise la couleur sans restriction, sans théorie, de la manière la plus naturelle qui soit.

Ses thèmes favoris : Venise et son Carnaval (il y est allé quatre années de suite) les fleurs, les paysages de Provence, la voile et la mer, le jazz, la vie et le mouvement, sublimés par la couleur, échappant à toute contrainte, loin de tout académisme. Sa peinture est enthousiaste, vivante.
S’il reste un peintre figuratif, il flirte avec l’abstraction, pas question de s’enfermer dans le dessin, tout est prétexte à couleurs et mouvement : se libérer de la figuration tout en la suggérant.

« Peindre, c’est aussi parfois se révolter, c’est tout à la fois un cri de révolte et de joie, c’est une façon de ne pas entrer dans la réalité »
Max LAIGNEAU