MOLARD Dominique

Dominique MOLARD

Peintre autodidacte, âgé de 56 ans.

Collages, huiles, acryliques, encres.

Délicatement posée ou parfois vivement jetée, la couleur a besoin d’espace pour exister. Les formes grossissent, les contours sont de plus en plus marqués, les couleurs se font plus fortes, les personnages prennent leur envol pour se décaler d’une réalité lourde et pesante.

C’est avant tout un plaisir, une vision personnelle de ce qui l’entoure, qui fait courir le pinceau sur la toile. L’imaginaire, les souvenirs, un rêve, une émotion… et sûrement un peu de tout cela. Le mystère doit rester entier pour que la magie opère.

Ces visions intemporelles, oniriques, permettent à chacun de prendre part à un bout du voyage. On monte quand on veut, on descend à la prochaine gare, on a tracé un bout de chemin ensemble, une rencontre brève que nous partageons.
De quelles errances naissent ces personnages ?
D’un zest de magie, le peintre les arrache à leur nature et leur rend leur liberté.