TRAORE Yaya

Yaya TRAORE

Né dans une famille de forgeron au Burkina Faso, je vis et travaille à Lyon depuis une décennie.
Dès le bas âge, j’hérite du métier de sculpteur-fondeur, transmis dans ma famille de père en fils depuis plusieurs générations.

Parallèlement à la scolarité, j’apprends à façonner et à sculpter de la cire pour en sortir un sujet en bronze à partir de la technique de la cire perdue, une méthode traditionnelle et ancestrale.

C’est à travers la féminité que je trouve mon inspiration. J’exprime la joie, la douleur de tout l’univers.

En regardant mes sculptures, cela me rend triste et gai à la fois, je pense immédiatement à leur « destin » …

C’est toujours dans la peine que je commence une sculpture.
Je retrouve ma joie après une coulée, quand ma peine, mon rêve ou mon imagination se transforme en réalité, en sculpture.