Mélissa LOSANO

Née dans une famille d’origine italienne, Mélissa LOSANO a été bercée dans son enfance par les œuvres d’ art qu’elle découvrait dans les musées, les églises, les châteaux en Italie où ses parents l’emmenaient souvent pour lui faire découvrir ses racines.

Elle a commencé à prendre des cours de dessin à l’âge de sept ans.
Elle a eu la chance de rencontrer François Oberfalcer, aquarelliste originaire de Tchécoslovaquie qui lui transmis non seulement les techniques du dessin, mais aussi
des valeurs : l’humilité, la simplicité devant le travail effectué.

Passionnée par la nature et surtout par le bois, elle est devenue ébéniste, puis spécialiste en marqueterie et s’est enfin orientée vers la restauration à la suite
d’un stage au Mobilier National à Paris.
Elle a poursuivi des études de Conservatrice et Restauratrice de Patrimoine.
A ce titre, elle a restauré pour diverses structures publiques ou privées des tableaux ou objets classés aux Monuments Historiques. Elle a créé son entreprise en 2016.

Mélissa LOSANO est aussi artiste peintre, pastelliste de renommée internationale.

La technique :
Mélissa LOSANO a inventé et mis au point une technique pour utiliser le pastel sur du bois et pour empêcher la volatilité du pastel sur ce support. Elle essaie de fabriquer totalement ses créations et utilise du bois destiné à la déchèterie.

Le sujet :
On dit que les arbres communiquent entre eux et s’envoient des signaux pour s’entraider. L’artiste imagine aussi une harmonie parfaite entre l’homme et la nature. Elle les réunit dans une œuvre à partir de portraits réels ou imaginaires . Elle se sert du hasard donné par l’essence du bois ou par sa couleur pour laisser libre cours à son imagination.

C’ est une œuvre d’une grande originalité, qui témoigne d’ une profonde sensibilité et d’un réel respect pour la nature qui peut rappeler l’attachement des Indiens
à la terre :
»Nous sommes une partie de la terre et elle fait partie de nous. Les fleurs parfumées sont nos sœurs… L’eau scintillante qui coule dans les ruisseaux
et les rivières n’est pas seulement de l’eau mais le sang de nos ancêtres…
 »